Internet des Objets

Imaginez un monde où tous les objets sont capables d’échanger des informations et de communiquer entre eux. Des objets capables aussi de communiquer et d’interagir avec leurs utilisateurs en utilisant Internet mais aussi d’autres réseaux de communication bien moins connus mais tous efficaces. C’est le monde de l’Internet des Objets. Là où les champs d’application vont réellement être intéressants concernent la gestion de l’énergie dans les bâtiments, dans le domaine de l’industrie, dans l’agriculture, la sécurité, le transport ou encore pour la santé.

Et pour mieux en comprendre les rouages, voilà quatre choses à retenir :

Objets et Internet des Objets:

L’IoT repose avant tout sur les objets connectés. Un objet connecté a la capacité de capter une donnée et de l’envoyer, via le réseau Internet ou d’autres technologies, pour que celle-ci soit analysée et visualisée sur des tableaux de bord dédiés. Les objets connectés interagissent avec leur environnement par le biais de capteurs : température, vitesse, humidité, vibration… Dans l’Internet des Objets, un objet peut aussi bien être un véhicule, qu’une machine industriel ou encore une place de parking.

 Réseaux et Internet des Objets :

L’IoT se compose d’un ensemble hétérogène de réseaux qui permettent la communication de ces objets. Parmi les plus connus, les réseaux cellulaires des opérateurs télécoms qui permettent aux objets équipés d’une carte SIM M2M de remonter et envoyer les données. En plein émergence, les réseaux LPWA, avec notamment LoRa et Sigfox. Réseaux bas débit longue portée, ce sont des protocoles entièrement dédiés aux communications entre objets. Mais d’autres technologies sont aussi utilisées comme le Narrow Band ou le LTE-m.

L’Internet des Objets et les données :

La petite pépite de l’Internet des Objets, c’est la donnée. Et surtout la capacité à capter une donnée brute, de température, de vibration, d’humidité… pour la transformer en information intelligente et exploitable. Ces milliards d’objets connectés vont créer un volume exponentiel de données qu’il faudra stocker, analyser, sécuriser et restituer pour des usages divers. Un enjeu de taille donc.

L’Internet des Objets et les nouveaux services :

La valeur ajoutée apportée par l’Internet des Objets est dans les nouveaux usages que cela va amener. Dans le secteur de l’industrie par exemple on peut désormais surveiller les machines à distance, faire de la maintenance prédictive des équipements, ou améliorer la traçabilité des produits. Chaque jour, les objets connectés vont générer des milliards d’informations qui permettront aux entreprises de créer de nouveaux services.

L’Internet des Objets va littéralement transformer notre société. Cette affirmation pourra vous sembler utopiste pourtant il suffit de voir à quel point les choses ont évolué depuis l’arrivée de l’iPhone, il y dix ans tout pile.

Il ne tient qu’à nous de tirer parti du potentiel de l’Internet des Objets et d’en inventer les usages de demain.

Translate »